< actualités

Course de Bagnols Sabran

09-04-2014

Voilà, nous attaquons déjà la saison ! Un petit rappel : je repars avec la monture Norma V8 CN+ de la saison dernière mais qui a subit quelques évolutions au niveau liaison au sol mais également au niveau commande boîte à vitesse (commande à palettes au volant comme en F1).
Après une saison au volant de ce sport proto, j’étais beaucoup plus serein que l'année dernière à l’approche de cette course. Cependant les premières montées d’essais ont révélé une panne moteur (panne commune avec Sébastien PETIT et Cyril FRANTZ). Heureusement la FFSA avait débauché un jeune ingénieur de la société ORECA (Société qui a en charge la gestion et le développement partie moteur) pour justement régler les soucis sur le terrain si besoin. Il a fallu tout le samedi et le dimanche matin pour mettre le doigt sur le problème. Complexe à expliquer, un bug a été détecté dans la cartographie moteur qui avait pout impact de désactiver le calage variable des arbres à cames. Le rendement du moteur était  alors largement diminué.
Nous n’avions alors pas véritablement la tête à la compétition mais malgré cela je termine les essais à la deuxième place scratch et prends la tête de la course dès le dimanche matin.
A l’approche de la dernière montée de course, nous savions que le moteur avait retrouvé pratiquement sa pleine puissance donc tout allait se jouer maintenant. Sébastien PETIT et moi-même avions chaussé les pneus neufs dans l’optique de donner le maxi. La tension était palpable en pré grille car il est très important de gagner la première course, mais il est aussi crucial de ne pas prendre trop de risque pour ne pas abimer la voiture et de compromettre la suite du championnat.
Me voici sur la ligne de départ. Le feu est au rouge, une fois passé à l’orange j’enclenche mon premier rapport, baisse ma visière; à peine le feu vert éclairé je bondi jusqu’au premier virage. Pas de gestion de course  attaque maxi, il faut impérativement faire un chrono ! J’essaie d’exploiter au maximum les capacités de ma Norma, quelques passages de virages sont " limites" mais je ressens bien le grip dans ma voiture. 1’23’’536 ! C'est le chrono qui s’affiche lorsque je coupe la ligne d’arrivée. Tellement concentré je n’ai aucun recul par rapport à mon temps. En m’arrêtant derrière Sébastien PETIT au parc fermé, et en voyant les gens arrivant  autour de moi en applaudissant je comprends que j’ai gagné la course, ensuite on vient m’annoncer que je viens de battre le record de piste que j'avais établi l'année dernière.
Mon visage crispé de tension se détend petit à petit, je peux apprécier ce moment de joie après une course gagnée …!

 

Bilan : Course épuisante pour moi mais aussi pour toute l’équipe. Une fois de plus cette course est la preuve qu’il ne faut jamais rien lâcher.

Les pilotes du Coaching Pilotage by N.SCHATZ : Mention TRES BIEN pour Geoffrey qui pour sa première course au volant de sa F3000 monte sur la 3ème marche du podium scratch et gagne la catégorie F3000 il ne pouvait pas espérer mieux ! Mention également pour Martine HUBERT qui remporte la coupe des dames, une belle progression intelligente au volant de sa nouvelle Norma 3L. Nos pilotes Suisses ont également bien roulé avec Jean Jacques MAITRE qui a énormément progressé dans ses chronos par rapport à l’an dernier, Fabien BOUDUBAN a pu se remettre en jambe n’ayant pas eu le temps de rouler en circuit avant la saison. Grichka PONCET a effectué une très belle prestation au volant de notre MitJet 1300 light en progressant tout au long du weekend et en maîtrisant son sujet puisqu’il n’a fait aucune faute. Je finirai par féliciter l’équipe intendance F1 Concept et Festiloc location car pas moins de 60 invités étaient présents sur le meeting, tous étaient ravi.

 

Résultat :

1. Nicolas Schatz (Norma M20 FC)  1’23’’536
2. Sébastien Petit (Norma M20 FC)  à 0.718
3 Geoffrey Schatz (Reynard 95 D)  à 2.598
4. Alban Thomas (Reynard 1 KL)   à 3.213
5. Benoît Bouche (Reynard 99 D)  à 5.933

 

Au championnat:
1 - Nicolas Schatz  28 pts
2 – Geoffrey Schatz  26 pts
3 - Sébastien Petit  24 pts
4 – Alban Thomas  22 pts
5 – Benoît Bouche  18 pts