< actualités

Course du Col St Pierre

15-04-2015

Les essais

C’est sous un beau soleil que nous avons pris le départ de la première manche des essais. Parti sur un bon rythme j’ai pu découvrir la nouvelle version 2015 de ma norma sur le magnifique tracé de st jean du gard. Je pointe à la première place après une très belle manche effectuée. Malgré cela il me reste encore quelques petits ajustements à réaliser sur mon système de passage de vitesse par palettes. La deuxième manche fera office de validation de ces derniers.
J’en profite pour améliorer légèrement ma précédente performance. Et termine donc cette journée 1er français devant Sébastien Petit et Cyrille Frantz.

Course
Je sais que sur cette épreuve la première et la dernière manches sont extrêmement importantes. Je décide donc de porter la grosse attaque dès le matin. Les deux premiers kilomètres étant sinueux,  j’essaie d’optimiser tous mes freinages et phases de ré accélération car la motricité n’est pas simple à trouver. La deuxième partie du tracé, très rapide, me pousse à tendre mes trajectoires au maximum afin d’enfiler les courbes à pleine vitesse. Jusqu’au dernier virage je ne lâche rien ! Ce qui à ma grande satisfaction, me permet de signer le nouveau record francais  du parcours ! Deuxième manche : Le soleil est présent et se fait bien sentir. L’adhérence de la piste a tendance à diminuer. Cependant j ai décidé d’optimiser les réglages de mon châssis et repart donc à l’attaque.
Dès les premiers virages j’ai du mal à transmettre les 500ch au sol. A mi parcours j’attaque le célèbre virage du belvédère. C’est une courbe à droite, technique, qui s’ouvre, pouvant se passer très vite si l’on est bien placé. Justement pour ma part, je rentre un peu vite dedans et j’ai donc du mal à rejoindre le point de corde. Lorsque je commence à accélérer à la fin du virage, la voiture m’ échappe et je pars en tête à queue. Je suis alors contre braqué à fond, les freins bloqués mais ma voiture s’arrête contre le rail de sécurité. Plus de peur que de mal ! L’aileron et quelques éléments de carrosserie sont froissés. Pas de mécanique ni de châssis touchés. Evidemment pas de chronos pour cette manche et étant dans l’incapacité de réparer, je suis réduit à être spectateur de l’ultime. Sébastien Petit améliorant son meilleur temps, il se rapproche à un peu plus d’ une seconde de mon premier chrono mais je conserve le leadership et gagne cette course.

Conclusion
Week end compliqué ! Entre le travail sur mon système de passage de vitesse et cette touchette, nous avons du passer beaucoup de temps à faire de la mécanique. Néanmoins la performance est bien là. Au passage, bravo à Simone Faggioli pour son nouveau record européen.

Je tiens à mettre en avant la prouesse réalisée par toute l’équipe ce week end, elle a su gérer pas moins de 10 voitures sur cette épreuve.*


Les pilotes coachés :
Fabien BOUDUBAN, bien belle progression par rapport à l’année dernière.
Jean-Jacques MAITRE a montré une progression constante tout au long de la course.
Pour tous les autres pilotes, c'était leur première participation sur ce tracé si compliqué du Col Saint Pierre.
Progression constante de la part de Sarah LOUVET sur sa formule Renault.
Tout comme son papa Jean-Jacques, excepté à la dernière manche.
Première course de côte de sa vie pour Elies Benbetka et déjà une victoire de classe sur la mit jet 1300
Jean Pascal DELROSSO a su améliorer et afficher un chrono intéressant au volant de ma Norma 2L de location.
Tout comme Guillaume Veyrat qui pour sa 3ème course au volant de ma formule Renault de location, approche les meilleurs de cette catégorie.
David MEILLON commence à trouver le mode d’emploi de sa nouvelle Norma 3L avec une victoire de classe à la clé.
Dur weekend pour Geoffrey, multitude de problèmes sur tout le meeting. Difficile de s’exprimer avec en plus, une figure dans l’ultime manche.