< actualités

Courses de Chamrousse, Urcy & Turckheim

12-09-2015

Voici un condensé de notre fin de saison si intense

Chamrousse :

Apres avoir mené les essais, je m'aligne le dimanche matin sur la ligne de départ de la première manche de course sur une piste gardant quelques stigmates de l'ondée nocturne.
Motivé, j'effectue une belle montée et signe le meilleur temps.
Lors de la deuxième, je pars de nouveau à l'attaque. J'essaie d'exploiter au maximum ma Norma, délicate sur les derniers kilomètres.
C'est Sébastien Petit qui s'empare de la tête pour 2 dixièmes de seconde.
Alors en pleine réflexion sur mes réglages, les premières gouttes de pluie font leurs apparitions. Quelques minutes plus tard, le bitume est détrempé c'est joué !


Urcy :

Je décide de participer à cette épreuve car elle accède cette année au championnat de Francedeuxième division et se situe proche de la maison.
Un tracé que je découvre, très sinueux mais intéressant pour travailler la motricité.L'objectif est de tester de nouveaux réglages.
Cependant il m'arrive une mésaventure dès les premières centaines de mètres des essais libres. Une trace de liquide de refroidissement dont je n'ai pas été averti, me cause une perte d'adhérence au premier virage et la sortie de route est inévitable. La voiture est endommagée, et pour ma part, quelques douleurs au pouce gauche. Toute l'équipe et moi même sommes abasourdis. Surtout que mon petit frère sera lui aussi victime d'une touchette dans la même journée sur des graviers.


Turckheim :

En seulement 5 jours nous avons reconstruit la voiture et le team est présent à Turckheim (Mon frère choisit de faire l'impasse)
Le moral n'est pas au top, les nuits ont été courtes mais nous sommes très contents d'être installés au paddock.
Quant à moi les radios de la main effectuées tout juste après la course d'Urcy sont rassurantes mais je ne suis pas certain de pouvoir piloter. La première montée d'essais sera donc le test grandeur nature. La gêne est minime, en revanche ma voiture ne me convient pas. Après quelques modifications aérodynamiques, je trouve une amélioration des sensations et signe le premier temps lors de la deuxième manche d'essais.
Rassuré, je peaufine mes réglages pour le dimanche.Une bonne nuit de sommeil, me voici d'attaque.
Les conditions ne sont pas optimales, depuis la veille le tarmac est souillé d'huile sur presque un kilomètre mais malgré tout il faut être rapide. Au terme d'une belle montée, je prends la tête juste devant Sébastien Petit en améliorant le record ! Je monte alors mes quatre derniers pneus neufs et les virages s'enchainent, je sens que ça va vite !Effectivement les 6 kilomètres sont avalés en 2'24"578. Il ne reste plus que l'ultime départ. La course n'est encore pas gagnée.
Donc je ne veux rien lâcher. Je m'applique en essayant de retarder mes freinages et de conserver un maximum de vitesse dans les virages. Pour la troisième fois ce jour, je bats le record de la piste : 2'24"337 et par la même occasion remporte cette épreuve de côte de Turckheim 3épis.

Bilan :

Cette victoire nous réjouit tous !
Je tiens à remercier et féliciter toute mon équipe pour le travail effectué tout au long de la saison !
Et enfin un grand merci à tous mes partenaires et toutes les personnes qui m'aident. Sans eux je ne pourrais effectuer ces performances et vous les faire partager.

Les pilotes coachés :


Je tiens à féliciter tous nos pilotes : David MEILLON, Sarah LOUVET, Jean Jacques LOUVET, Elies BENBETKA, Pascal LEONARD, Jean Michel LESTIENNE, Jean Pascal DELROSSO, Guillaume VEYRAT, Geoffrey SCHATZ, Jean Jacques MAITRE, Fabien BOUDUBAN. Tous ont effectué de belles prestations dans le cadre du Championnat. Mention spéciale à Sarah et David qui sont qualifiés pour la Finale de la coupe de France à Limonest.