< actualités

Circuit Val de Vienne - Série MitJet 1300 TTE

12-10-2015

Ce week-end, aux couleurs de mon fidèle partenaire Les Assurances Lestienne, j’ai eu l’honneur de participer à la 6ème épreuve du Trophée Mitjet 1300 au circuit du Val de Vienne – Le Vigeant.
Comme récréation après ma saison de Montagne, je suis heureux de découvrir cette série. Certes  je connais assez bien la Mitjet 1300 puisque j’en possède une que je propose à la location en entraînement, mais là il s'agit se frotter aux ténors. Durant mes 11 années de sport automobile, je n’ai concouru qu’à 4 reprises sur circuit, 3 fois à Magny-Cours et 1 à Spa Francorchamps. Une première donc sur cette piste, avec une grille de départ composée 26 furieux !

Une voiture engagée sur un meeting du TTE peut contenir jusqu’à 2 pilotes, un A et un B, prenant chacun le départ d’une session d’essais qualificatifs et de deux courses. Comme je suis l’unique pilote engagé sur la numéro 51, et je vais effectuer toutes les sessions essais et courses.

Essais Privés
Vendredi après-midi, sous un beau soleil, j’attaque le meeting par une session d’essais libres de 20min. Je découvre ce tracé très technique du Val de Vienne. Gros freinages et trajectoires sont les points clefs avec des portions à l'aveugle subtiles... ce qui me vaut un petit passage par le bac à gravier. Mais le temps de souffler la voiture et c'est reparti.
En fin de journée, deuxième session je m’applique tour après tour mais malheureusement le levier de vitesse casse au bout du 5ème tour. Dommage mais les essais du jour s’arrêtent donc ici.
Samedi matin, nouvelle et dernière session d’essais privés. Le départ est retardé par la persistance d’un épais brouillard. Je m’attends à trouver une piste glissante, malgré cela je commence à avoir de bonnes sensations. Je finis la série sans encombre.

Essais Qualificatifs
Les choses sérieuses commencent ! On débute par la série des pilotes A.
Je pars donc progressivement à l‘attaque des 3,7km du circuit. J’ai un très bon ressenti, le grip est très satisfaisant, je prends beaucoup de plaisir au volant de la 51. Je termine les 20 minutes avec le meilleur chrono : 1’55’’855, qui  restera le meilleur chrono de tout le meeting.
On enchaine la deuxième série avec les pilotes B.
Mes temps sont réguliers mais je n’arrive pas à redescendre sous la barre de 1’56. Je reste tout de même le plus rapide en 1’56’’166.
Un peu surpris mais ravi, je fais donc les 2pôles positions. Pendant la pause déjeuner, j’étudie rigoureusement le règlement (la procédure de départ lancé est inconnue pour moi).

Courses :
Course 1 pilote A
Me voilà en tête de cortège pour le 1er tour de chauffe, j’entends tous les moteurs des 19 autres 1300 bourdonner derrière moi. Dernier virage droit, me voici dans la ligne droite des stands. Lancé en deuxième j’ai les yeux rivés sur les feux, le prochain virage risque d’être musclé. Ils passent au vert ! C’est parti pour 20minutes !
Je négocie assez bien le premier droit et garde la tête. J’essaie d’être propre dans mon pilotage tout en attaquant sans relâche. J’arrive à confirmer mon avance et gagne cette première manche avec 8’’134 d’avance.
Je note la très belle remontée du numéro 4, parti en fond de grille et terminant deuxième. Il réalise le meilleur temps de cette manche et sera LE pilote à surveiller pour la prochaine session A.
Course 1 pilote B
Le scénario précédent se reproduit à l’identique. Même si je me bats avec un peu de sous virage dans les parties lentes, je gagne la course avec cette fois 9’’969 d’avance.
Course 2 pilote A
Je sais que cette fois la tâche sera plus difficile. Je pars en pôle mais à ma gauche, il y a désormais l’actuel leader du championnat, Guillaume Pigeat. Je ne me trompe pas puisqu’il me passe au milieu du premier tour "à l'aspiration" dans la grande ligne droite. Je reste dans son pare choc arrière. Je tente un dépassement après le « trop tard ». Il ne me ferme pas la porte, mais arrivant trop vite dans le virage je pars en tête à queue et les roues arrière dans le bac à sable. Pas assez patient, me voilà rétrogradé à la 6ème place. Furieux contre moi-même je repars le couteau entre les dents pour tenter de remonter au maximum. Guillaume pendant ce temps continue d’asseoir son avance.
Tour après tour, je ne lâche rien et je remonte les concurrents pour me retrouver deuxième à 2 tours de la fin. Satisfait de l’effort effectué, j’aperçois le 4 encore loin devant, la victoire lui est donc destinée. Coup de théâtre ! Je sors du dernier droit et vois un concurrent dans le sens inverse. Il se passe quelques millièmes de secondes avant que je comprenne qu’il s’agit de Guillaume. Dans un 1er temps je tente de l’éviter alors qu’il se remet dans la bonne direction et je mets les gaz à fond !
Je passe devant le drapeau à damier en premier avec une avance 0’’363sec. J’ai du mal à réaliser et à y croire, mais c'est gagné!
Nous apprendrons après que son radiateur d’huile a cassé. De l'huile a été projetée sur ses roues lui faisant perdre le contrôle de la Mitjet, et par la même occasion la course qu’il menait. En cela et avec le meilleur temps au tour à moins  0’’04sec du mien, il mérite la victoire.
Course 2 Pilote B
On se retrouve dimanche midi pour la dernière du meeting. Le scénario des 2 premières manches  se répète, sans jamais retrouver la tenue de route des essais, je gagne la 4ème course du week-end avec plus de 10sec d’avance.


Bilan : J’ai découvert avec beaucoup de plaisir cette discipline et son ambiance très conviviale. Je suis très satisfait de ces 4succès en 4 courses, inespéré!
Encore merci à mon partenaire Les Assurances Lestienne, le Renov Racing pour leur assistance et tous les membres du championnat pour leur super accueil. 

Prochain rendez-vous :l'épreuve de Nevers/Magny-Cours le 31 octobre et 1 novembre !