< actualités

Run3 ELMS:RedBull Ring

30-07-2017

RedBull Ring en Autriche : 3ème meeting du très relevé championnat European Le Mans Series. Du Changement pour cette course : notre team manager a investi dans la dernière Norma M30 LMP3 remplaçant la Ligier JSP3.

Essais libres : Dès le "bronze test", tout s'annonce pour le mieux en affichant la meilleure performance. Lors des deux essais libres, mes deux co-équipiers et moi même affichons des temps au tour très prometteurs. Nous avons pu peaufiner les réglages de la voiture pour la rendre de plus en plus performante.

Qualification : C'est David Droux qui s'y colle, et de la plus belle des manières en signant la pole position de la catégorie LMP3.

Course : La stratégie dictée par notre ingénieur de piste est : David Droux prend le premier relais, Antonin Borga le deuxième et je termine la course. Il est l'heure du départ, les feux passent au vert : les 36 concurrents procèdent alors au départ lancé. Le premier freinage s'annonce chaud ! Plusieurs voitures se touchent et David sort du premier virage en quatrième position LMP3. Après un beau relai d'une heure, il rend la voiture à Antonin Borga (mon deuxième coéquipier) deuxième. Antonin effectue comme à son habitude un solide relais sans faute et avec un bon rythme. Nous sommes à mi-course, la n°7 rentre dans les stands. Antonin quitte le cockpit et je saute à mon tour dedans. Sur la piste c'est la guerre! J'essaie de prendre les repères rapidement, au milieu d'un trafic très dense. Effectivement, en "LMP3", nous sommes légèrement plus rapides que les GT (Ferrari, Porsche) mais nous sommes plus lents que les LMP2 (qui sont passées proche de la victoire aux 24H du Mans cette année). Mais mon feeling au volant est bon en signant des bons chronos. Je reprends du terrain sur les premiers à tel point que je me retrouve en tête des LMP3. Cependant quelques minutes plus tard, j'effectue une petite faute de pilotage qui m'entraîne dans un tête à queue. Etant dans un virage lent, la voiture s'arrête rapidement. Mais au moment de remettre en route : plus de commande d'embrayage. Je reste alors bloqué au moins 5 bonnes minutes, et parviens à repartir par chance suite à l'intervention des commissaires. Mais à 1h30 de la fin de course, les premières places sont désormais hors de ma portée. Très déçu, j'essaie alors de reprendre un bon rythme afin de limiter la casse. J'arrive à reprendre du plaisir et ne lâche rien. Après avoir cravaché pendant plus d'une heure, je grappille quelques places pour couper la ligne d'arrivée à la 9ème place des LMP3.

Bilan : Un résultat qui n'est pas à la hauteur de ce qu'on pouvait espérer, mais c'est la course. Je dois saluer la qualité du travail de l'équipe Duqueine Engineering et de mes coéquipiers. Tout comme Norma Auto Concept qui a construit une excellente voiture.

Prochain rendez-vous : Circuit Paul Ricard les 26 27 août